LEVAGE

 

puceLes appareils de levage, s’ils ne sont pas contrôlés, maintenus en parfait état et utilisés conformément à leurs attentes, représentent des risques majeurs pour la sécurité des travailleurs. Ces équipements doivent faire l’objet d'une attention particulière pour détecter d’éventuelles anomalies.

Chargeur forestier Chariot_elevateur


puceD'après la règlementation, le chef d'établissement est tenu de procéder ou de faire procéder à des vérifications générales périodiques, des vérifications lors de la mise en service et des vérifications lors de la remise en service après toute opération de démontage et remontage ou modification susceptible de créer des dangers.


OBJET

REFERENTIEL

Vérification des appareils de levage

Arrêté du 01 mars 2004, consolidé le 29 décembre 2009

Vérifications Générales Périodiques (VGP)

Articles 3 et 22 de l'arrêté du 01 mars 2004

Vérifications réglementaires avant mise en service

Article 3 et ceux de la section 3 de l'arrêté du 01 mars 2004

Vérifications réglementaires avant remise en service

Articles 3, 10,11 et 20 de l'arrêté du 01 mars 2004

Mise à jour du registre de sécurité par le chef d'établissement

Article 3 de l'arrêté du 01 mars 2004

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La périodicité des VGP des appareils de levage est de 12 mois.

Cette périodicité est de 6 mois pour les appareils de levage listés aux II et III de l'article 20 de l'arrêté du 01 mars 2004.

Cette périodicité est de 3 mois pour les appareils de levage, mus par la force humaine employée directement, utilisés pour déplacer en élévation un poste de travail.


Grue flècheGrue moufle


puceSECOPREV vérifie, chez vous ou chez vos clients, vos équipements de levage.

La vérification consiste à réaliser :

  • un examen d'état de conservation
  • des essais de fonctionnement des mécanismes et des dispositifs de sécurité
  • des essais en charge (épreuves statiques et dynamiques)


puceVERIFICATION DES PONTS ELEVATEURS DE VEHICULE

Compte tenu des difficultés à fournir la charge nominale, et pour répondre aux demandes de nos clients et aux exigences réglementaires, SECOPREV peut fournir la charge pour effectuer :

  • les VGP aux capacités nominales des ponts
  • les épreuves à la mise en service
  • les épreuves à la remise en service

 

SECOPREV dispose d’un véhicule équipé permettant de mettre à disposition les charges d’essais jusqu’à 5200 kg.

Les épreuves sont réalisées sur tous les types de pont dont la capacité nominale n’excède pas 4200kg. Pour des capacités supérieures : études et devis spécifiques.

Le véhicule est autonome de 2000 à 3200 kg. Le complément de charge est réalisé par remplissage de 2 cuves de 1000 litres d’eau pour obtenir les charges nécessaires.

Le client mettra à disposition l’eau nécessaire par un robinet à nez Ø27 ou 34 et permettra son évacuation.


Dimensions du véhicule :

- Longueur = 5.4 m ; Hauteur = 2.5 m ; Largeur = 2m

- Empattement = 3.6m ; Voie avant = 1.74m ; Voie arrière = 1.72m

- Le véhicule est renforcé pour accepter les prises sous coque et les levages auxiliaires.


Objet de la mission :

- Vérifications Générales Périodiques 

- Essais à charge nominale

- Essai du limiteur de capacité

- Vérification à la mise en service :   

- Epreuve dynamique : charge nominale x 1.10 (2 cycles complets)

- Epreuve statique : charge nominale x 1.25 ou coeff. préconisé par le constructeur (durée = 1 heure)

- Vérification à la remise en service :   

- Epreuve dynamique : charge nominale x 1.10 (2 cycles complets)

- Epreuve statique : charge nominale x 1.25 ou coeff. préconisé par le constructeur (durée = 1 heure)

Pour les épreuves statiques, les 15% de complément de charge sont apportés par remplissage des cuves puis vidés avant manœuvre.


La présence d’un technicien compétent est nécessaire, notamment pour :

- faire fonctionner le pont

- réaliser les réglages éventuels (limiteur de capacité par exemple)


Retour Haut de page